Chérie a encore râlé: "et pourquoi tu ne me fais JAMAIS rien pour moi"? On passera sur l'injustice flagrante de la remarque, pour ne pas dire l'ingratitude. On se réjouira que son frère n'ait pas les mêmes prétentions au même moment (lui qui veut toujours le jouet qu'elle a dans les mains, le bonbon, le morceau de pain... pour la couture il passe son tour, j'hésite entre regret et soulagement).

Bref, j'ai attaqué ce sublime coupon de popeline rouge à homards (il parait que c'est THE motif de votre été) acheté chez Etoffes des héros et fouillé dans ma patron-thèque pour trouver un modèle de robe bain-de-soleil.

IMG_5464[1]

Vous allez rire, je n'en avais pas. Enfin, il y avait bien la robe à bretelles des IPE, mais je me suis souvenue (à temps) de mes déboires de l'an dernier et j'ai continué à fouillé. C'est en feuilletant Grains de Couture pour enfants que j'ai eu une idée de génie: et si je faisais le combi-bloomer Alcyone en version robe?

Petit moment de fierté: c'est bien ma grande, tu commences à arriver à trouver l'inspiration pour détourner un patron. On fera peut-être une couturière de toi un jour si les petits cochons ne te mangent pas.

Quelle bonne idée, tout de même, cet Alcyone-robe. Et quel joli nom (Alcyone est l'étoile plus brillant de l'amas des Pléïades).

Ce n'est qu'un peu plus tard, en allant vérifier sur le blog collectif J'aime Grains de Couture, que j'ai constaté que je partageais cette excellent idée avec à peu près la moitié des mamans/tantes/grands-mères ayant cousu Alcyone. Mais cela n'enlève rien au fait que c'est une bonne idée, n'est-ce pas?

IMG_5453

Les détails pratiques:

Pour transformer le bloomer en robe, je me suis contentée de tracer une ligne au bas des pièces devant-bas et dos, en rallongeant de 15 cm pour être sure d'avoir la bonne longueur au moment de faire l'ourlet. Pour le coup, on est large (mais Chérie aime la robe un peu longue pour le coté princesse): entre la bonne longueur et la souplesse offerte par l'élastique dans le dos, je pense que cette robe va pouvoir être portée au moins 2 étés de suite!

IMG_5466

Pour le reste, il faut avouer que comme souvent, une fois le patron décalqué et les pièces de tissu cousues, cela va très vite. Et comme il n'y a pas beaucoup de pièces, la marche d'approche n'est pas longue non plus pour ce modèle. Pas de parementure puisque le devant-haut est doublé (dans le même tissu pour cette fois-ci), juste la petite souspiqure qui va bien pour maintenir le biais/coulisse à élastique du dos. L'ourlet de la jupe est cousu à la machine, ce n'est pas super élégant mais c'est bien pratique.

IMG_5463

J'avais un peu peur du tombé de la jupe, en me demandant si je n'aurais pas du faire une jupe froncée toute bête. Mais la magie d'Ivanne Soufflet opère: une fois les plis creux formés on obtient une jupe très jolie, avec l'ampleur qui plait aux petites filles et le tombé qui va bien pour la séance photo.

IMG_5462

Le problème, c'est que j'ai dit à Chérie que je ferai une chemise dans les restes de popeline homards pour son petit frère.

"Et pourquoi tu ne me fais JAMAIS de chemise pour moi?"