Maintenant que le Petit Prince fait (enfin) ses nuits, j’ai pu reprendre un peu le sport. Cela faisait 1 an que je n’en avais pas fait entre la grossesse et le congé mat’, si le porté d’enfant n’est pas considéré comme une discipline olympique (pourtant excellent pour les biceps). Si on ajoute à cela 5 bons kilos à perdre pour rentrer dans ma garde-robe pré-bébé et l’envie de retrouver mon souffle, on peut dire que je suis raisonnablement motivée.

Alors j’ai testé l’aquabike. C’est un truc de citadine, généralement cher mais c’est assez facile de profiter de réductions ou autres Groupons pour alléger la facture. J’ai donc pris 8 séances de 30 mn dans un club proche du bureau, à raison de 16 euros la séance en forfait. Je travaille dans un quartier chic&cher et il faut réussir à caser une séance dans la journée, d’où l’attrait du club à proximité. Se mettre en maillot avant, se sécher et se rhabiller après, c’est l’affaire de 5 mn. Bike & Spa explique que l’avantage de l’aquabike sur la piscine c’est qu’on n’a pas besoin de se sécher les cheveux, de se refaire un brushing ou de se remaquiller. Pour les cheveux, c’est vrai qu’en les attachant ou en portant une charlotte, on évite de les mouiller. Pour le maquillage, petit bémol : si on fait une séance un peu sportive, on transpire quand même pas mal et on s’éclabousse le visage ! Mais les dégâts sont vite réparés et on sort du club avec la bonne mine d’une fille qui vient de faire du sport :)

Côté séance, j’ai regardé une vidéo de coaching pour ma première séance. Evidemment, on peut se contenter de pédaler bien gentiment, de manière bien constante pour se faire 30 mn de cardio douce. Mais on peut aussi faire quelques exercices d’accélération et de « danseuse » en se soulevant de la selle histoire de corser un peu l’exercice. Attention à ne pas trop forcer, sinon on fait déborder la baignoire ! Il y a quelques vidéos sur le Net pour se donner des idées d’exercice à faire. L’idéal pour moi aurait été de pouvoir prendre un cours collectif avec un moniteur qui explique et encourage, mais c’était trop compliqué comme organisation. J’ai préféré la souplesse des séances individuelles qu’on peut réserver sur Internet et décommander au plus tard 1 heure avant en cas d’urgence.

Bilan:

  • C'est comme tout, il faut trouver le temps dans la journée déjà bien chargée, mais c'est jouable ;
  • Comme j'ai du m'arrêter 2 semaines à mi-forfait pour ménager un genou malmené par un week-end de ski, je n'ai pas constaté de perte de poids au bout de 4 séances puis 4 séances à nouveau mais trop espacées... dommage ;
  • Coté forme, c'est sympa comme tout, on se sent bien après une séance et c'est clair que les jambes ont retrouvé des muscles!