C'est l'histoire de la fille qui se réveille avec 12 bons mois de retard sur la mode et qui découvre que, tiens, y'a un truc nouveau qu'elle aime bien. Il faut bien avouer que la cape était déjà bien présente dans les collections automne-hiver 2011-2012. Oui, mais moi, j'étais en mode retour-de-congé-maternité-mensuration-post-bébé-préma-à-dorloter et j'ai complètement zappé l'hiver dernier ;)
 
Heureusement pour moi, la cape fait un retour en force cet automne-hiver 2012-2013. J'ai eu un coup de coeur pour une cape camel gansée de cuir dans un joli catalogue et un arrêt cardiaque en voyant le prix. Genre 599 euros. S'ils n'osent pas dire 600 pour ne pas être indécents, c'est raté. Bon, je ne dis pas que je peux faire aussi bien, il y a la qualité du tissu, les détails sellerie et tout le tremblement, mais quand même.  
 
Les détails pratiques:
  • Cape Trendy, Vanessa Pouzet (anciennement Ah non pas elle)
  • Taille M/manches longues, col officier
  • 2 mètres de tissu camel, Sacrés Coupons
  • 2 mètres de doublure fleurie, Sacrés Coupons
  • Boutons et fermetures, Moline Mercerie (juste à coté de SC)
La doublure est sous-piquée au niveau du col (la sous-piqure, c'est mon dernier dada ;). Les coutures et ourlets sont surpiqués. Je ne sais pas si c'était l'idée du siècle ces surpiqures, cela fait un peu plaid pour le coup mais la cape se tient mieux.
h

Picture 204


 
Coté qualité du tissu, j'ai choisi un lainage fin, souple et doux, coloris camel et pour cause: c'est du poil de chameau. Si! Je vous rassure, il n'y a pas l'odeur, parce que le chameau, c'est quand même moins glamour que le joli lapin angora ou la mignonne chèvre du Cachemire. Encore que pour l'odeur, cela se discute. C'est d'une douceur ce lainage, un bonheur!
 
J'ai bien fait les passants pour la ceinture, acheté une ceinture assortie et de la bonne taille... pour me rendre compte que la ceinture gène quan don porte un sac à main. Pas sur que je l'utilise beaucoup même si cela fait très joli aussi :)
 

Copy of Picture 169

Toujours dans la douceur, on est à moins de 20 euros le mètre de lainage et 3,5 pour la doublure. Même en rajoutant le (petit) prix du patron et les fermetures à boucle, on est à 1/10 du prix de la belle cape du catalogue. En plus, je suis séduite par le modèle de Vanessa Pouzet, ses instructions sont très claires et amusantes à suivre. C'est sur qu'il y en aura d'autres!